Suzane, chanteuse électro-réaliste

Visuel Suzane

Cette semaine je devais revoir Suzane sur scène. Malheureusement, un pangolin vengeur et un préfet frileux en ont décidé autrement.

La dernière fois que mon chemin a croisé celui de Suzane, c’était le mois dernier à La Rochelle. Et je t’en ai d’ailleurs déjà un peu parlé là. Ce 14 juillet, juste avant les balances de son concert du  soir, on s’était dit ça :

… Je te rassure, on a vite retrouvé Gérard Pont !

Je ne sais pas pour toi mais moi, j’ai découvert Suzane il y a presque deux ans grâce à sa chanson autobiographique judicieusement intitulée : Suzane ! Elle y raconte le chemin parcouru depuis le conservatoire de danse d’Avignon, qu’elle fréquentait enfant, jusqu’à la salle du restaurant parisien où elle était serveuse en attendant son heure :

Elle y chante aussi sa persévérance et cet Olympia dont elle a tant rêvé et qui devrait bientôt devenir réalité.

Le 1er décembre exactement. Croisons très fort les doigts pour que la colère du pangolin et la frilosité préfectorale se soient atténuées d’ici-là…

Suzane sait tout faire : elle est à la fois autrice, compositrice, interprète et danseuse. Elle pourrait être la grande sœur d’Angèle ou d’Aloïse Sauvage. Seule sur scène, avec ses machines, sa voix de chanteuse réaliste et son incroyable énergie, elle pourrait aussi être la fille cachée d’Edith Piaf et de Stromae.

Modèle de détermination, de naturel et de fraicheur, elle revendique une certaine naïveté tout en posant un regard quasi documentaire sur le monde qui l’entoure.

Ses chansons racontent des histoires vraies.

Elles disent le réel des années 2020 et interrogent les sujets de société. Mais elles font aussi bouger sur des rythmes électroniques imparables. Suzane chante vrai. Suzane danse vrai aussi. Elle est simple, directe, droite et ses ondes positives sont communicatives.

En 2019, elle était d’ailleurs l’artiste la plus programmée dans les festivals d’été, suivie de près dans ce classement par Hoshi et Jeanne Added.

(parenthèse informative sur ce sujet : si on trouve bien trois filles sur les trois premières marches du podium, les 22 places suivantes sont occupées par 20 garçons… Les deux exceptions étant Clara Luciani (9ème) et Angèle (25ème) !

C’est donc tout naturellement que Suzane a remporté cette année le prix de la révélation scène aux Victoires de la Musique. C’était en février dernier, tu te souviens ? C’était juste avant le monde d’après.

Quoi qu’il en soit, il suffit de jeter un œil sur le planning de sa tournée 2020/2021 (voir ici !) pour comprendre que Suzane n’a pas l’intention de quitter la scène de sitôt. Si tout va bien, tu devrais donc la retrouver bientôt, dans sa déjà légendaire combinaison bleue, sur une scène pas loin de chez toi.

Devineoujesuis.fr te conseille d’y aller, tu ne le regretteras pas !

Si vous aimez... Partagez !

3 commentaires sur “Suzane, chanteuse électro-réaliste”

  1. J’ignorais complètement qu’Edith Piaf et Stromae avaient eu une liaison … j’en apprends tous les jours grâce à Devine où Je suis 😉
    Plus sérieusement, encore un bien article sur une bien belle artiste !

    1. L’équipe d’investigation de devineoujesuis.fr est bien plus performante que tous les paparazzis de Voici et Oops réunis ! 😉

Les commentaires sont fermés.