Prendre l’air et le temps à L’Air Du Temps

Point géomusical :

L’Air Du Temps est un joli festival rempli de chansons. Il niche à Lignières, au cœur du Berry, depuis 1988 et s’égaye dans la nature chaque année au mois de mai.

Point météo :

Il fait toujours beau dans le Berry. Affirmation reposant sur le constat qu’il y a fait beau les six fois où j’y ai séjourné. Et ce, que ce soit à Bourges ou à Lignières.

L’Air du Temps cultive la douceur, la bienveillance et la proximité en même temps que l’exigence artistique, la qualité musicale et les chemins buissonniers.

Les artistes qui s’y produisent n’ont qu’une envie : y revenir !

Voici par exemple ce qu’Alexis HK, François Atlas, Léopoldine HH, Julien Bensé, Olivier Marguerit, Marvin Jouno et L’Affaire Capucine m’ont répondu lorsque je leur ai demandé leur avis sur le festival :

Quant au public, rassure-toi, il est choyé et chouchouté aussi : La bière locale est bonne et bio… et la musique l’est aussi !

Pendant 4 jours, on peut voir tous les concerts sans se presser, en se laissant uniquement guider par la qualité de la programmation, la douceur de l’accueil et le rythme du temps qui passe.

Les concerts de l’après-midi se déroulent dans la salle des Bains Douches : une incroyable salle de musiques actuelles de 200 à 350 places impeccablement équipée et implantée dans une commune de 1300 habitants. Certains spectacles ont aussi lieu dans la salle à manger ou dans le jardin des Bains Douches. Et surtout, on se promène beaucoup : on suit un troupeau de moutons au gré d’une balade chantée matinale, on s’installe dans l’herbe à midi pour un concert bucolique dans le parc d’une belle demeure, on se pose sur les bancs de bois de la halle du XVIème siècle pour les concerts de l’après-midi. Et puis on finit la soirée au Manège du Pole du Cheval et de l’Âne, temporairement transformé en salle de concert.

Cette année, le festivalier exhaustif pouvait profiter de 18 concerts.

Attention ordre alphabétique approximatif  :  Alexis HK – Bensé – Le Cabaret de Madame Arthur – Catfish – Clarika – François Atlas – Gaël Faure – Maud Lubeck – L’Affaire Capucine – La Chica – Léopoldine HH – Les Innocents – Marvin Jouno – Nicolas Son – Olivier Marguerit – Verdée – Zaza Fournier et Volo.

Volo, je t’en avais déjà parlé dans cet article-ci. C’était  il y a deux ans, lors de leur dernier passage à L’Air Du Temps.

Cette année, ils étaient artistes fil rouge du festival. Et voici ce qu’ils en disaient au 2ème jour de leur mission :

Au final, ils auront participé à l’ouverture du festival sous la halle, conduit la promenade chantée, entonné « il pleut il pleut bergère » au milieu d’un troupeau de moutons, grimpé sur un banc vermoulu au péril de leur vie, accueilli les spectateurs dans les escaliers des Bains Douches ou dans la file d’attente du Manège, encadré un atelier d’écriture ainsi que sa restitution et visité un Ehpad. Ils auront aussi présenté leur nouveau concert en trio lors de la soirée de clôture du festival.

La fraternité musicale et militante des frères Volovitch restera donc un des moments les plus délicieux du festival.

Tout autant que la dépression sublimée et flamboyante d’Alexis HK, l’élégance pop et baudelairienne de François Atlas (sans ses Mountains) et la folie littéraire et décalée de Léopoldine HH (dont je t’avais déjà parlé là). On retiendra aussi la sensibilité et la sincérité à fleur de peau de Marvin Jouno, la virtuosité musicale et les douces provocations de O. ainsi que l’odyssée moderne et poétique de Julien Bensé. Et on dira le bonheur de retrouver Clarika avec ses garçons dans les vestiaires et celui de chanter Un homme extraordinaire avec Les Innocents. L’émotion aussi de voir l’Affaire Capucine, groupe suivi par Les Bains Douches, remporter un franc succès sous la halle.

La palme du spectacle le plus osé, drôle et coquin ira au Cabaret de Madame Arthur et à ses 3 artistes qui, le temps d’un spectacle, transformèrent la salle à manger des Bains Douches en cabaret de travestis et Lignières en annexe de Pigalle.

Un autre moment fort se déroulera 4 jours plus tard dans le secret de cette même salle à manger alors qu’artistes et festivaliers sont partis. Dimanche en fin de matinée, les bénévoles et les organisateurs se réunissent. Ils sont à la fois épuisés, heureux et déjà nostalgiques. C’est l’occasion d’une joyeuse photo de famille, d’un chaleureux debriefing collectif et d’un repas en commun. On y mange les restes des centaines de repas concoctés et servis par les bénévoles pendant le festival. Et au milieu de tout ça, deux bénévoles fêtent leurs 20 ans. La dernière chanson du festival est un «  Joyeux Anniversaire ! ». C’est beau et émouvant. Ça ressemble à un déjeuner du dimanche en famille.

Lui a un peu plus de 20 ans. Mais il a aussi vécu un moment particulier : Sylvain Dépée, le nouveau directeur des Bains Douches et du festival.

L’Air Du Temps 2019 était sa première édition comme directeur. Un beau pari pour celui qui a découvert le festival en 2005 en tant que spectateur puis bénévole.

Alors voici ses impressions nocturnes, dans une des superbes loges-caravanes du Manège, aux dernières heures de cette première fois :

Cette édition constituait aussi les débuts d’une grande partie de l’équipe de permanents et de bénévoles. Et ce fut une première fois parfaitement réussie grâce à l’énergie et la bonne volonté de chacun ; sans oublier le soutien indéfectible d’Annie (présidente de l’association) et de Jean-Claude Marchet (tout jeune ancien directeur retraité), toujours présents pour accompagner ce beau projet qu’ils ont co-fondé.

Vivement L’Air Du Temps 2020 !

Pour patienter jusqu’à l’année prochaine, tu peux aller fureter parmi les vidéos de Report’Air. Ce quotidien éphémère est concocté par une bande de joyeux lurons qui passent quatre jours à courir dans tous les sens pour raconter L’Air Du Temps dans un journal offert chaque soir aux festivaliers. Cette année, ils ont complété la version papier du journal par des reportages vidéos que tu peux retrouver sur leur chaine Youtube.

Comme j’aime bien les moutons, j’ai choisi les images qu’ils ont captées pendant la promenade chantée avec Volo. Mais il y en a plein d’autres, n’hésite pas à aller y jeter un œil.

Si vous aimez... Partagez !
error