Aller au contenu

Début de Chantier

Il y a des endroits qui nous donnent le sentiment d’être privilégiés. De ces endroits où on a l’impression de faire partie d’un cercle d’initiés alors même que n’importe qui peut y aller. Et c’est le cas du Chantier des Francofolies.

Celui qui ne sait pas ce qui se passe dans cette cabane discrète posée à côté de l’école de voile de La Rochelle ne peut pas le deviner.

Dans ce petit bâtiment au bord de l’eau, l’équipe des Francofolies accueille et accompagne depuis longtemps de jeunes artistes de la scène musicale. Et souvent, parmi eux, ceux qui brilleront plus tard sur les scènes de France et d’ailleurs.

Pomme, Hervé, Christine & The Queens, Lomepal, Suzane, Big Flo et Oli, Juliette Armanet et bien d’autres sont passés par là.

Nos petits Feu ! aussi, il y a 8 ans…

Choisis chaque année parmi plusieurs centaines de candidats, les heureux élus bénéficient de l’accompagnement de professionnels chevronnés et viennent peaufiner leurs talents pendant d’intenses sessions de travail au bord de l’océan.

Quant à nous, spectateurs privilégiés, nous profitons de leurs concerts à l’aube de leur carrière. Partager avec eux ces instants à la fois fragiles et porteurs de belles promesses est souvent très émouvant. Et puis, cela nous permet d’avoir un bon coup d’avance sur tous ceux qui ne les découvriront que beaucoup plus tard.

C’est pourquoi, une fois Le Chantier découvert, il est difficile de ne pas céder à l’envie d’assister à un maximum de concerts. Les rendez-vous ont lieu une à deux fois par mois, de l’hiver au printemps, le plus souvent le vendredi soir. Et on y a nos habitudes depuis longtemps. D’ailleurs, on se met quasiment toujours au même endroit : devant la scène, à gauche, sous la clim (trop) soufflante, au risque d’attraper un bon rhume.

Cette année, la première session de travail avait lieu mi-février et se terminait en apothéose par une soirée 100% Girl Power.

Cette première date de 2022 restait particulière : il fallait montrer patte vaccinée et masque blanc (ou bleu ou noir) et demeurer sagement assis. Mais rien ne pouvait entamer le plaisir d’être là et de retrouver enfin quelques uns de nos repères du monde d’avant.

On retrouvait aussi l’atmosphère familière du lieu et son public enthousiaste. Ici se mêlent toujours les spectateurs habitués et les petits nouveaux, les amateurs de découvertes musicales et les artistes, les professionnels de la musique et les journalistes. Et tout le monde est heureux de se retrouver.

Nous sommes ravis aussi de pouvoir découvrir trois jeunes femmes aux univers singuliers.

La soirée commence avec Romane, sa voix incroyable, son claviériste discret et son premier titre aux déjà 112 000 vues sur YouTube.

Avec son timbre de diva soul et sa mine tour à tour boudeuse ou nonchalante, Romane chante des ballades introspectives et des chansons pop. Cette jeune lyonnaise de 23 ans est aussi autrice et compositrice. Elle est impressionnante de maitrise vocale et la scène lui appartient déjà.

Yndi monte ensuite sur scène, accompagnée d’une musicienne aussi incroyable et talentueuse qu’elle. Avec son sourire radieux et sa voix voluptueuse, Yndi nous fait voyager vers la terre de ses origines brésiliennes. Elle nous berce de sa bossa-nova revisitée et partage avec nous un univers original et incarné.

C’est Zinée qui clôt cette première soirée au Chantier des Francofolies. Sa présence et son flow percutant de rappeuse nous happent immédiatement. Déjà très affutée, Zinée a les yeux noirs de l’orient et l’accent de Toulouse. Elle est accompagnée de deux musiciens remarquables et il est fort à parier que ce trio va rapidemant électriser les foules. Adepte d’Oxmo Puccino autant que de Vanessa Paradis, Zinée ne s’interdit rien. Elle affirme sans détour ce qu’elle est. Et elle a déjà 2 disques à son actif : Futée, un 4 titres sorti en novembre 2020 et Cobalt, son premier album paru l’été dernier.

La soirée se termine. Et on se dit que voilà un bien beau démarrage !

Tu regrettes de ne pas être venu.e ? Tu as envie de découvrir le Chantier des Francofolies ?

Alors on te donne rendez-vous ce vendredi 11 mars 2022 à 20h30 dans la petite cabane au bord de l’eau avec 3 autres projets musicaux à découvrir : Yoa, Ladavina et PPJ.

Si tu nous cherches, il y a de fortes probabilités que tu nous trouves devant, à gauche, sous la clim (trop) soufflante.

Et comme on est ultra sympas, on te met aussi le lien pour avoir le programme de l’ensemble des sessions 2022. C’est ici !

Pour s'abonner et partager :
error
fb-share-icon